Situation initiale

La stratégie 2017 – 2020 de l’infrastructure d’agrégation des cantons (IA) se focalise sur l’offre de géodonnées de base des classes II et III qui sont des données vectorielles. Les données tramées sont prises en compte de manière implicite dans la vision de la stratégie de l’IA (au sens de la mise en œuvre des classes IV + V). Ce qui manque aujourd’hui, c’est un interlocuteur central pour l’obtention de données tramées dont la compétence est attribuée aux cantons. Le souhait de pouvoir proposer des géoservices pour des rasters est de plus en plus souvent exprimé lors de projets intercantonaux.

Objectif

Les cantons peuvent proposer des géoservices pour des données tramées cantonales ou communales via l’IA.

Coordination

Groupe de travail avec les cantons intéressés

Mesures pour 2019

Un concept pour la mise à disposition de données tramées via l’IA est élaboré. Les principales questions de fond (besoins, utilité, définition des produits, financement, aspects organisationnels et techniques) doivent y trouver des réponses claires.

Une phase pilote (mise en œuvre d’un prototype) est prévue parallèlement à la conception. Elle n’est pas couverte par le mandat de prestations et est financée par d’autres voies.